We used to be friends


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est la guerre - Jimmy & Maddie.

Aller en bas 
AuteurMessage
Demetria Lovejoy
GONE | I've drove myself insane Wishing I could touch your face
avatar

Féminin
Age : 30
Nombre de messages : 4740
Date d'inscription : 26/08/2005
I-Pod Top Song : DAVID BOWIE - Suffragette City
Mood : Funny Fishy Pussy
Copyright : Silk Stocking
Where can I find You? : ▬ Les toilettes avec Stella
▬ Babysitting Sammy

Warrior Profile
Relationship:
Points Warriors:
200/200  (200/200)
Fannatitude des Warriors:
5/5  (5/5)

MessageSujet: C'est la guerre - Jimmy & Maddie.   Mar 9 Juin - 3:45

    Postée derrière la table, j’attendais la prochaine vague d’attaque de purée de carottes. Comment en était-on arrivé là ? Bonne question. Au départ, deux personnes se sont battus en plein milieu de la cafétéria. Un footballeur et un Sixteen, si je ne me trompais pas. Ils se sont bousculés et l’un deux a fait tombé son plateau bien gluant sur la veste de marque du Sixteen. Le sixteen en question, énervé, n’avait qu’une option, répondre par ses propres moyens. Toute la cantine retenait son souffle. Il prit sa propre assiette de steak saucé pour l’envoyer dans la tête du footballeur. Mais quelques personnes à côté reçurent des éclaboussures. C’est ainsi que le combat commença. Au début je m’amusai de tous ce qui était envoyé à travers le réfectoire. Des petits pois tombaient dans mon verre ou celui de Stella, ça nous amusait. Mais lorsque je reçu la moitié d’un donuts entre les seins, ça m’a fait moins plaisir. En plus il était tout collant et baveux. Je m’étais essuyée très vite puis l’avais vite renvoyé dans le vide. Avec Stella & Braxton, nous nous étions cachés sous la table, attrapant ce qui passait sur la table pour le renvoyer aussi sec. J’avais maintenant une poignée de purée qui coulait le long de mes cheveux. Super glamour. Je me rendis soudain compte que mon portable était resté sur la table. Boulette. Je me relevai doucement, essayant d’échapper à un projectile. Je vis mon téléphone et l’attrapai très vite. Je n’aurais cependant pas du baisser ma garde aussi rapidement. Je fus touchée à la joue par une poignée de morceaux de concombre. J’eu un petit cri, mais qui était totalement inaudible dans le brouhaha de la cantine. Je regardais autour de moi d’où provenait l’attaque. Et là je vis Dickson, le petit nouveau, qui me regardait en ricanant. Ouh, j’allais lui apprendre de quel bois je me chauffais à celui-là. Relevant des manches imaginaires, j’attrapai un morceau de pizza sur la table d’à côté et la lança en sa direction. Il n’était pas loin de la porte d’entrée de la salle à manger de la Chapelle St-Francis. Manque de pot je le manquai, et la pizza allait tout droit s’abattre sur McDo qui venait, irrité, de faire son entrée fracassante. Je fis une grimace et évidemment il me repéra tout de suite. Je repartis sous la table alors qu’un silence de mort régnait maintenant. Sauf peut-être Jimmy qui riait encore de mon agression ratée.

    « Qu’est-ce que c’est que ce bordel ? » Cria Cheeseburger, enragé. « Personne qui pourrait m’expliquer, hein ? Je m’en doutais. »

    Mon regard rasait la table et je voyais à moitié ce qui se passait. Je vis néanmoins Big Mac contempler méchamment l’assemblée. Il avait sa tronche des mauvais jours. Ca s’annonçait mal, très mal.

    « Jennings, Dickson. » tonna-t-il. « Vous allez me faire le plaisir de nettoyer tout cela. Les autres, déguerpissez avant que je ne change d’avis sur votre sort. »

    Stella et Brax ne manquèrent pas de se foutre de moi. Je relevai la tête. McDo me faisait une sale tête, et Jimmy ne riait plus. Alors que tout le monde sortait, il nous envoya dans les cuisines chercher un balai, une serpillère, enfin tout le matériel nécessaire au lavage « en profondeur » comme l’avait précisé Deluxe, de la cafétéria.

    « Vous avez une heure. Gare à vous si vous n’avez pas terminé. »

    Il cherchait un moyen de nettoyer sa chemise, mais partit, furieux, lorsqu’il ne trouvait rien pour enlever le morceau de pizza toujours collé à son épaule. J’avais bien visé, pour le coup. Je ne lançais pas un regard à Jimmy. Après tout c’était sa faute si j’étais là. Et je lui en voulais. Si ma mère apprenait ça, j’allais passer un sale quart d’heure, la dernière chose dont j’avais envie. Je n’avais pas des parents friqués qui se fichaient de ce que je faisais, moi.

    « T’étais vraiment obligé de m’envoyer ça dans la tronche, hein ? » demandais-je, de manière un peu rhétorique, alors que j’enlevai toute la nourriture qui collait à mes vêtements.


_________________
    I've been obsessed by him, for over a week.
    Let's get it over with.

    So I've just hanged around
    and found some things to do
    To take my mind off missing you
    But the truth remains
    You can't say that you don't love me too
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athens.frbb.net
 
C'est la guerre - Jimmy & Maddie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Maddie/Ulysse] Chez Jimmy l'embrouille
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Jimmy Jaccobs Vs The Rock
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We used to be friends :: Athens High School :: Chapelle St Francis :: Salle à Manger-
Sauter vers: